02 35 96 99 18 - 06 10 82 65 18
1bis rue de la Boucherie
76490 Caudebec en Caux

NOUS ECRIRE

.

Accueil > Rue Goscinny > Et aussi... > Préfaces

1967 - Les chefs d’œuvre de la bande dessinée

Anthologie Planète. Aujourd’hui épuisée.

L’une des plus longues préfaces de Goscinny. Elle commence (comme celle de la Rubrique à Brac taume 2) par "Moi".

"Moi, j’ai toujours pensé qu’il était mauvais de commencer un texte par : "Moi, je", et qu’il ne fallait jamais accepter d’écrire des préfaces."

(les puristes noteront avec intérêt que cette préface ne commence pas par "Moi, je" mais par "Moi, j’")

Passionnante préface où Goscinny, juste après l’explosion d’Astérix et juste avant le grand malentendu de 1968, se place de fait en représentant d’une profession encore mal reconnue. Et utilise le "nous" pour parler au nom de ses collègues auteurs de bandes dessinées.

Préface hilarante aussi, bien sûr, bourrée d’anecdotes réelles ou non, qui répondent finement aux interpellations des adversaires de la bande dessinée, de ses fidèles lecteurs, des exégètes...

Une anthologie de près de 500 pages remarquable aussi par l’article consacré à Astérix. A hurler de rire avec le recul : "un best-seller dont le tirage menace dangeureusement Sagan, Daninos et autres stars romanesques". Plus loin : "Objectivement, la bande a ses défauts - la monotonie du système (les toujours invincibles), son chauvinisme (Vive la Gaule !), un dessin souvent ingrat et confus"...

A l’époque, cela n’a pas du tout fait rire Goscinny. Dans l’excellente biographie de Gotlib "Ma vie en vrac" (avec Gilles Verlant, éd. Flammarion), Gotlib raconte : "En 1967, les éditions Planète ont publié un gros bouquin intitulé Les Chefs d’oeuvre de la bande dessinée pour lequel une préface avait été demandée à Goscinny. A cette époque, il n’y avait que quatre grandes réunions des collaborateurs de Pilote, rue du Louvre, généralement pour préparer les numéros spéciaux pour les vacances, la Noël, etc. Lors de l’un de ces brainstormings, Lob débarque fièrement avec le livre de Planète, auquel il avait collaboré avec Jacques Sternberg et Michel Caen. Goscinny lit d’abord la préface, il est ravi, ensuite il regarde ce que les auteurs racontent à propos d’Astérix et là, je le vois devenir blême..."



1967 - Le Grand Duduche, par Cabu

1967 - Vercingétorix le Gaulois, par Jean-Jacques Rochard

30 €

1968 - Le monde étonnant des bandes dessinées, par Jacques Marny

1970 - Et voilà le travail ! par Hubuc

1970 - Corinne et Jeannot, par Tabary

1970 - Asterix in Britain

1971 - Rubrique-à-Brac taume 2, par Gotlib

12,35 €

1972 - Les états d’âme de Cellulite, par Claire Bretécher

1972 - Les voyages de Lone Sloane, par Druillet

60 €

1972 - Philémon, le naufragé du "A", par Fred

12,35 €

1972 - Le Français et la Bande Dessinée

1974 - Zig et Puce au XXIe siècle - Hommage à Alain Saint-Ogan

1974 - Les mange-bitume, par Lob et Bielsa

1976 - Tranches de vie, tome 2, par Lauzier

12.35 €

1977 - Raconte... une fois !, par Stephane Steeman

16 €

1977 - Ma cuisine provençale, par la mère Besson

1979 - Michel Vaillant Spécial 20e anniversaire, par Jean Graton

1993 - Tout Jijé 1956-1957

15.20 €